Raymond E. Feist, Jenny Wurts – Servant of the Empire

Auteur :

R.E. Feist, J. Wurts

Titre :

Servant of the Empire (en français : Pair de l’Empire)

1990, 827 pages

Cycle :

Univers de Krondor – Trilogie de l’Empire vol. 2

L’histoire en bref :

Mara, du clan Acoma, est une jeune fille issue d’une noble famille de l’Empire Tsurani, première puissance de la planète Kelewan. Propulsée inopinément à la tête de son clan, la jeune fille a été contrainte de se marier pour obtenir la sécurité de sa famille et donner naissance à un héritier, le jeune Ayaki, avant de réussir à triompher au coeur même du domaine de son ennemi Jingu du clan Minwanabi, contraignant ce dernier au suicide.

Servant of the Empire reprend là où les auteurs nous avaient quitté à la fin de Daughter of the Empire, le premier volume de la trilogie. Nous suivons ici Mara dans ses tentatives pour renforcer la position de sa maison alors même que l’Empire Tsurani connait une période de graves troubles et que la jeune fille elle-même est troublée par Kevin, un esclave venu de la planète Midkémia qui ne semble pas vouloir se plier aux règles et aux coutumes de l’Empire et qui professe d’étranges propos en totale opposition avec la pensée tsuranie…

L’avis d’Eumène :

Ce roman nous entraine au coeur du mystérieux empire Tsurani précédemment découvert dans la trilogie initiale des Chroniques de Krondor (aussi connue sous le nom de trilogie de la Guerre de la Faille). Mais on le découvre cette fois de l’intérieur au travers du regard  double regard de Mara et de Kevin, ce qui permet de rentrer plus en profondeur dans la société tsuranie, un peu à la manière d’un anthropologue, quelque chose de rare dans la littérature de fantasy (ou même de S-F).

La lecture est toujours plaisante, même si le volume est beaucoup plus imposant. Surtout le lecteur appréciera les liens avec la première trilogie de l’univers de Krondor, notamment le fait de voir la colère de Pug/Milamber au travers des yeux d’habitants de l’Empire. Bref, une agréable lecture.

Note finale :

8/10

Publicités

Une réflexion sur “Raymond E. Feist, Jenny Wurts – Servant of the Empire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s