Eric Flint et Andrew Dennis – 1634 : The Galileo Affair

Auteur :

Eric Flint

Andrew Dennis

Titre :

1634 : The Baltic War

2007 , 1072 pages

Cycle :

Assiti Shards vol. 4

L’histoire en bref :

Les naufragés du temps de Grantville ont commencé à sillonner l’Europe pour y apporter leur savoir et leurs idéaux politiques. L’une de ces ambassades a été envoyée à Venise, la Sérénissime possédant notamment la meilleure école de médecine d’Occident, un lieu évident pour quiconque souhaite faire progresser le savoir médical d’une époque de plusieurs siècles en quelques années seulement.
Mais l’équipe ne comprend pas que des médecins et les trois jeunes frères Stone, fils adoptifs du hippie chimiste de Grantville devenu premier fournisseur de médicaments et de teintures de la petite ville, sont eux aussi arrivés en ville avec des idées plein la tête. Leur rencontre avec un groupe de révolutionnaires locaux va les plonger dans une aventure dont ils mesurent mal les enjeux…
En effet il ne leur est rien proposé de moins que la libération de Galilée, arrêté par l’Inquisition et sur le point de passer en jugement devant une cour présidée par le Pape en personne…

L’avis d’Eumène :

Ce récit viens se placer en parallèle  à la trame principale explorée dans 1632, 1633 et 1634 : The Baltic War. Il explore un autre aspect de la politique de l’époque, en l’occurrence la place de l’Eglise et du Pape dans la diplomatie internationale. Les personnages principaux que nous étions venu à connaître dans les autres volumes ne sont plus ici que des individus lointains et pratiquement injoignables, les frères Stone et la mission diplomatique étant pratiquement seuls face à leurs adversaires. Ce roman sera aussi l’occasion d’introduire un grand méchant, terroriste protestant qui n’est pas sans rappeler par son fanatisme les plus radicaux islamistes de notre époque.

L’écriture est toujours agréable, le récit bien mené et l’intrigue contribue à  renforcer la sensation de crédibilité de cette série même si certains défauts sont toujours présents.

Note finale :

8/10

Publicités

Une réflexion sur “Eric Flint et Andrew Dennis – 1634 : The Galileo Affair

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s