David Gibbins – Crusader Gold

Auteur :

David Gibbins

Titre :

Crusader Gold

2007 , 1072 pages

Cycle :

Jack Howard vol. 2

2006, 363 pages

L’histoire en bref :

Jack Howard, archéologue sous-marin, découvreur de l’Atlantide, est de retour dans ce second récit qui va le voir traquer un trésor mythique dans le monde entier. En opération au large d’Istanbul, le spécialiste a fait une remarquable trouvaille : un drakkar datant de la période des Croisades, qui semble avoir été coulé par la chaîne protégeant autrefois le port. Immédiatement il ne peut s’empêcher de faire le lien avec l’épopée d’un groupe de vikings de la garde Varangue, réputés pour s’être enfui avec le trésor de Constantinople et une princesse de la cour. S’élançant sur les traces de ces gardiens devenus pillards, il découvre vite que le trésor est peut-être plus fantastique que tout ce qu’il pensait…
Parcourant les continents, il se rend cependant rapidement compte qu’il n’est pas le seul à mener l’enquête. Traqué à son tour, sa vie et celle des membres de son équipe menacées, Howard va devoir persévérer pour finalement découvrir au fond d’un cénote la preuve d’une vérité oubliée…

L’avis d’Eumène :

Roman d’une facture classique, s’emparant du destin inhabituel d’un homme aujourd’hui oublié pour tisser une toile d’aventures pour un héros qui n’a rien à envier à Indiana Jones. Un récit que j’ai beaucoup apprécié, mais dont la relecture serait sans doute un peu décevante tant les éléments utilisés sont conventionnels et, d’une certaine manière, attendus.  Cependant cela ne nuit pas au plaisir de la lecture, et c’est là l’important !
Note finale :

7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s