Harry Turtledove – West and East

Auteur :

Harry Turtledove

Titre :

West and East

2010, 448 pages

Cycle :

The war that came early (vol.2)

L’histoire en bref :

La seconde guerre mondiale a commencé avec plus d’un an d’avance et vu des alliances étranges se nouer. L’Allemagne est l’alliée de la Pologne, la Russie combat les envahisseurs de la Tchécoslovaquie en compagnie des forces britanniques et françaises tout en faisant face à de nouvelles incursions japonaises, l’Espagne continue de se déchirer dans une guerre civile qui s’éternise.

Après des premiers mois de surprise et de confusion,  la situation commence à se stabiliser sur les différents fronts et les Alliés se permettent même de partir à l’offensive pour chasser les Allemands du sol Français où une seconde bataille de la Marne les a arrêtés dans le courant de l’hiver 38-39.

En Espagne les combattants désormais privés de l’aide internationale se réorganisent et développent leur propre industrie d’armement pour pallier à la défaillance de leurs soutiens respectifs.

En Russie les pilotes de bombardier chargés de pilonner la Pologne et l’Allemagne orientale essayent de briser la résistance ennemie au prix de pertes énormes, la peur d’être abattus rivalisant avec la crainte de voir la police politique soviétique embarquer l’un d’entre eux.

En Sibérie aussi les combats sont intenses malgré le froid, les soldats japonnais cherchant à couper le Transibérien et à isoler le grand port de Vladivostock.

Et au milieu de tout cela les civils et les représentants des puissances neutres essayent de survivre entre les bombes et les restrictions…

L’avis d’Eumène :

Turtledove maintient son niveau dans ce second roman, suite de Hitler’s War. Ni surprise ni regrets donc, le produit fournit était celui que l’on attendait : pas de la littérature mais un divertissement de l’esprit que seule la réputation de l’auteur a pu faire apparaitre ailleurs que sur le web tant il manque de réelles innovations.

Ceci dit on en attendait pas plus, et le lecteur avertit par le premier tome savait dors et déjà à quoi s’attendre, on connaissait les limitations, les défauts et les qualités. A lire les commentaires sur les forums anglo-saxons le roman est (comme déjà le premier) fort proche d’autres productions de l’auteur. N’ayant pas lu beaucoup de ses textes je ne saurais le dire. Si tel est effectivement le cas, ou si la série dure trop longtemps, on pourrait se retrouver face à une forme de lassitude. Mais d’ici là on continue à lire !

Note finale :

07/10

N.B. :

Challenge Winter Time Travel

Quelques opinions trouvées sur le web :

/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s