John Birmingham – Final Impact

Auteur :

John Birmingham

Titre :

Final Impact

2007, 368 pages

Cycle :

Axis of Time (vol.3)

L’histoire en bref :

Deux ans et demi se sont écoulés depuis l’arrivée inopinée en pleine seconde guerre mondiale d’une force multinationale du 21ème siècle. Une période durant laquelle le monde n’a pas encore retrouvé la paix, bien au contraire, et durant laquelle tant la technologie que les mœurs ont fortement évolué.

Des espions alliés en Allemagne ont permis de se faire une idée de l’évolution de la situation au sein du IIIème Reich tandis que les forces américaines ont assuré la reconquête d’Hawaï et sont toujours empêtrées dans la campagne du Pacifique, les stocks de munitions des navires venus du futurs étant épuisés depuis longtemps.

Mais le temps est enfin venu pour les Alliés de lancer leurs opérations de libération de l’Europe en se servant de leur connaissance des évènements futurs pour ne pas prendre les mêmes décisions et ainsi tromper un ennemi qui pensait que la Normandie serait à nouveau la cible d’Overlord.

Dans le même temps la Russie décide de rompre son alliance avec les nazis et envoie ses forces armées d’AK-47 et de chasseurs à réaction Mig-15 contre les forces d’un Hitler bientôt terrassé par la maladie et l’absence de remords de certains de ses plus proches collaborateurs. Les armes de destruction massive sont utilisées tant par les Russes que par les Allemands, les uns utilisant des armes atomiques tandis que les autres déploient de l’anthrax sur l’Union Soviétique.

Les Japonais ne sont pas en reste et ont recours à leurs techniques kamikaze pour atteindre leurs objectifs. Dans cet univers déchiré par la guerre tout va une fois encore dépendre de la conduite de ces femmes et de ces hommes venus du futur…

L’avis d’Eumène :

Troisième et (pour l’heure) dernier volume de la série Axis of time après  Weapons of Choice et Designated Targets, on reste en terrain connu pour retrouver un univers bien plus catastrophique que tout ce que l’on aurait pu imaginer. Cette guerre mondiale 2.1 est en effet restée globalement la même que celle que nous avons connue mais avec un potentiel de destructions bien supérieur « grâce » à l’introduction de ces armes et de ces connaissances venues du futur qui ont contribué à durcir les positions de l’ensemble des protagonistes.

Et c’est sans doute l’un des éléments qui font la force de cette série et la distingue d’autres œuvres comme « Zippang » : contrairement à ce que l’on aurait pu penser, cette intrusion de l’avenir dans le conflit n’a guère fait que le rapprocher de l’équilibre terrible des tranchées de la première guerre.

La série se termine sur un univers qui offre de nombreuses possibilités de développements ultérieurs et si John Birmingham devait conserver son niveau il nous offrirais là de bons moments de lecture.

Note finale :

08/10

N.B. :

Challenge Winter Time Travel

Quelques opinions trouvées sur le web :

/

Publicités

Une réflexion sur “John Birmingham – Final Impact

  1. Ces romans ont l’air d’avoir plus à leurs lecteurs, mais la couverture du dernier tome avec cette hélicoptère de fiction est digne d’une roman de SF Fleuve Noir de la belle époque 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s