Read-A-Thon : fin de parcours…

Je l’avais annoncé ce matin, j’avais décidé de consacrer cette splendide journée à la lecture, profitant de l’excuse fournie par le Read-A-Thon organisé par Chrestomanci.

Au final ces douze heures de lecture continue (plus proches de 11 heures et demie en raison de quelques tâches incontournables comme la sustentation alimentaire ou la décongélation de mon surgélateur) c’est un bilan de 287 pages en français et 565 en anglais, sachant que le premier texte lu, qui ne fait que 120 pages dans mon édition, correspond à un roman de 190 pages dans l’édition poche.

Ma première lecture fut donc celle du roman de Michael Moorcock, « Elric des dragons », un des piliers de la fantasy que je lisais pour la première fois en français (même si j’ai déjà lu certains textes du cycle dans leur édition anglophone). M’occupant jusqu’aux alentours de 12h45, heure à laquelle je me fis quelques tartines.

L’après midi fut pour sa part consacrée à la lecture du roman d’Andy Mc Dermott « Empire of Gold », récente acquisition de ma PAL, qui m’entraina dans les relativement (humhum) improbables aventures de l’archéologue et surtout aventurière Nina Wilde et de son époux Eddy Chase, sur lesquelles je reviendrais prochainement. A la recherche d’une mystérieuse statuette, les héros m’auront entraîné de Glastonbury Tor à la jungle amazonienne, des couloirs feutrés de l’ONU aux coulisses d’une révolution sud-américaine…

Achevant cette lecture vers 20h30 (et ayant mangé une pizza vers 18h30), je décidais de me tourner vers une lecture plus calme, en l’occurrence celle d’une centaine de poèmes de celui que beaucoup considèrent comme le plus grand poète grec moderne, Constantin Cavafis. Reprenant ma copie souvent parcourue de « En attendant les Barbares », je me suis replongé dans cette écriture certes appréhendée en traduction (qui ne peut que fort mal rendre le génie littéraire et le travail somptueux de Cavafis sur la langue grecque) mais qui reste émouvante, surtout dans ces textes inspirés de la plus haute antiquité, par exemple son « Ithaque » ou son « Thermopyles », sans parler du titre éponyme du recueil, « En attendant les Barbares ». Mais mêmes ces textes plus érotiques ont su me toucher, même si je ne partage pas la sensibilité homosexuelle de l’auteur.

Pour accompagner cette dernière lecture je décidais également d’achever une bouteille de Skouras ouverte la veille, petit vin blanc du Péloponnèse, fruit de l’Argolide tout à fait adapté à cette lecture hellénique.

Notons enfin que tout au long de la journée j’ai accompagné mes lectures de la programmation musicale de sky.fm, principalement les canaux « New Age » et « Dreamscape » qui surent m’offrir un accompagnement tout en douceur tout au fil de mes lectures, contrairement à mes chatons parfois un peu indisciplinés (comme l’est encore l’un d’entre eux au moment où j’écris ces lignes…) et prompts à venir troubler ma concentration.

Il me reste enfin à remercier Lhisbei pour m’avoir fait connaitre l’initiative du Read-A-Thon et AcrO pour son soutient en cours de lecture 🙂

Publicités

6 réflexions sur “Read-A-Thon : fin de parcours…

  1. Beau parcours de RAT 😀 J’ai eu plusieurs coups de mou dans la journée (10h30 et 20h), mais j’ai quand même réussir à tenir jusque 22h !

    C’est chouette ce genre d’event hein ?!

  2. Merci 🙂 Je vois que tu as aussi bien lu durant ton RAT malgré tes coups de mou ! Pour ma part j’ai eu de la chance, le beau temps dans mes fenêtres m’a inspiré et les tartines de confiture de 10h et de 12h30 m’ont donné l’énergie nécessaire, le petit vin de clôture ayant également contribué à la bonne progression dans Cavafi durant la dernière heure et demi 🙂
    En tout cas oui, c’est sympa comme évènement même si à vrai dire il n’est pas rare que mes soirées ou mes w-e ressemblent à des petits Read-A-Thon non formels :p

    1. bah oui, j’ai effectivement lu tout ce temps, allongé dans mon divan, y compris l’Elric sur papier fin et police condensée 🙂 lire autant n’est pas un soucis, je le fais depuis des années (quoique parfois j’écris au lieu de lire :p ), ce n’est pas sans raison que ma bibliothèque est aussi vaste 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s