Tom Clancy – Tempête rouge

Auteur :

Tom Clancy

Titre :

Tempête Rouge (vo: Red Storm Rising, 1986)

1990, 886 pages

Cycle :

/

L’histoire en bref :

Une explosion ravage un complexe pétrolier en URSS et c’est toute l’économie de l’union qui est menacée. Mais il existe une solution pour palier à la situation tout en portant un grand coup au camp capitaliste : la guerre.
Une guerre rapide, en deux phases : d’abord immobiliser les ressources de l’OTAN en Europe puis s’emparer des puits de pétrole d’Iran, d’Irak et de la péninsule arabique.
Mais l’armée soviétique n’est pas prête pour la guerre, beaucoup d’équipements sont encore dans les dépôts et doivent subir un entretient, les troupes doivent aussi voir leur entrainement renforcé.
Pour masquer ces opérations le KGB doit donc mettre sur pied une opération qui masquera ces préparatifs et qui essayera aussi de séparer les alliés en entrainant le doute dans les esprits.
Mais du côté allié justement tous ne sont pas dupes et des préparatifs ont également lieu.
Lorsque éclatera la guerre ce sera, des collines d’Islande aux plaines allemandes, des eaux froides de l’Atlantique aux bureaux confortables du Kremlin et de Washington, une bataille sans merci !

L’avis d’Eumène :

Un de mes romans favoris, Tempête Rouge est un ouvrage de qualité et que l’on pourrait presque qualifier de visionnaire. Ses descriptions des combats ont longtemps été considérées comme parmi les plus réalistes, l’auteur s’étant adjoint les services de Larry Bond, créateur d’un simulateur extrêmement performant, pour concevoir le scénario.
Si certains passages, notamment en Islande, ont pu paraître un peu long à certains lecteurs, ils rappellent aussi que la guerre n’est pas faite que des opérations de haute intensité. La place des civils dans le conflit n’est que peu évoquée, et l’action politique côté allié est pratiquement inexistante, mais en revanche l’action tactique est elle très développée.
C’est donc chez les Russes que l’on suit les questions plus politiques ou stratégiques, une distinction sans doute liée à la plus grande facilité pour l’auteur d’obtenir des informations correctes sur les matériels occidentaux…
Et lorsque Clancy décrit l’armement il va aussi se permettre quelques inventions qui se révèleront très proches d’équipements top secrets qui apparaîtront peu après la publication du roman, à l’image des chasseurs-bombardiers furtifs.
Bref une excellente simulation littéraire de ce qui aurait pu être l’histoire des années quatre-vingt…

Note finale :

10/10

Ils en parlent aussi :

Critiques Libres
Pouchin.com

Publicités

Une réflexion sur “Tom Clancy – Tempête rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s