Tom Clancy – A la poursuite d’Octobre Rouge

Auteur :

Tom Clancy

Titre :

A la poursuite d’Octobre Rouge (vo : The Hunt for Red October, 1984)

1989, 572 pages

Cycle :

Jack Ryan (vol.4)

L’histoire en bref :

Lorsque le commandant Marko Ramius quitte le port de Mourmansk au commandes de l’Octobre Rouge, il est l’un des seuls à savoir que c’est la dernière fois qu’il voit ces côtes tourmentées de la péninsule de Kola.
Homme brisé par la perte de son épouse, il a juré de se venger de l’URSS qui n’a pas su assurer sa survie.
Le meilleur des commandants de la flotte sous-marine soviétique, il a reçu pour ordre de tester le dernier né des chantiers navals russes, navire équipé de technologies révolutionnaires.
Il va bien mettre à l’épreuve ce nouveau système de propulsion, mais pas comme Moscou le pensait…
Aux USA Jack Ryan est analyste au sein de la redoutée CIA. Dans ce cadre il est chargé d’analyser quelques photographies du fleuron de la marine adverse lorsqu’il apprend que la flotte russe quitte ses bases en urgence.
Progressivement il se rend compte de la décision prise par Ramius, un homme dont il a étudié la vie au travers des rapports de ses collègues.
Convaincus par ses arguments, ses supérieurs décident de laisser Ryan prendre les mesures nécessaires pour prendre contact avec Ramius et déterminer ses intentions.
Entre les marines soviétiques et alliées va désormais se jouer une course contre la montre pour retrouver l’Octobre Rouge au milieu de l’Atlantique…

L’avis d’Eumène :

Le premier roman « pour grands » que j’aie lu, Octobre Rouge tient bien entendu une place particulière dans ma mémoire. Mais c’est aussi un ouvrage de tout premier ordre, un véritable affrontement psychologique agrémenté de scènes d’action réussies et d’une utilisation intelligente de la technologie et des descriptions d’équipements militaires.
Ce roman devenu l’une des icones de la période Reagan a bien mieux passé le temps que d’autres productions de l’époque et même le film (1990) a conservé son attrait et se range au même niveau que le célèbre Das Boot de Wolfgang Petersen sortit en 1981, trois ans avant la publication initiale du roman, sur base d’un roman de 1978 (Lothar-Günther Buchheim, Le Styx).
Véritable révélation pour moi à l’époque, ce roman a influencé mes lectures pendant près de dix ans et reste l’un des jalons par rapport auxquels je compare les autres techno-thrillers.

Note finale :

10/10

Ils en parlent aussi :

Mabibliothek.com

Pochin.com

Publicités

Une réflexion sur “Tom Clancy – A la poursuite d’Octobre Rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s