Anthony Riches – Fortress of Spears

Auteur :

Anthony Riches

Titre :

Fortress of Spears

2011, 340 pages

Cycle :

Empire (vol. 3)

L’histoire en bref :

La révolte des tribus du nord de la Britannia inspirée par Calgus se poursuit et les légions de Rome sont toujours engagées contre les armées barbares.
Cependant le vent a tourné et même la nouvelle révolte des Brigantes, peuplade vivant au sud du mur du divin Hadrien, ne peut plus rien changer à la situation.
Assiégé dans sa forteresse, Calgus ne peut que voir ses forces se réduire et ses alliés le quitter.
Pour le jeune Marcus Aquila cette situation signifie surtout qu’il reste des combats où mener sa centurie d’auxiliaires, des moments où il lui faut tout mettre en oeuvre pour préserver la vie de ceux qui sont devenus une seconde famille pour ce jeune exilé venu de Rome.
Mais d’autres ont fait le trajet depuis la capitale, et la sécurité d’Aquila est une nouvelle fois mise en péril alors même que les combats se font plus intenses…

L’avis d’Eumène :

On continue avec une bonne série qui murit honnêtement, même si on ne trouvera guère de coups de génie dans ce volume. Les personnages y prennent moins d’épaisseur que dans le second volume de la série, et l’on pourrait ressentir un certain essouflement du fait de la répétition de certaines situations.
Néanmoins cela reste un excellent délassement et un regard raffraichissant sur cet empire romain rendu plus approchable par le parti prit de l’auteur consistant à traduire tous les termes que l’on retrouve d’habitude en latin dans les autres romans du genre.

Note finale :

07/10

Ils en parlent aussi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s