Valerio Massimo Manfredi – The Lost Army

Auteur :

Valerio Massimo Manfredi

Titre :

The Lost Army

2008, 416 pages

Cycle :

/

L’histoire en bref :

Nous suivons les pas de ces quelques 10 000 mercenaires grecs recrutés par Cyrus, frère du roi des rois, maître de l’Empire Perse, pour renverser son suzerain.
Victorieux sur le champs de bataille de Cunaxa mais perdant leur maître au cours du combat, ces hommes traversèrent tout l’Irak, la Syrie, l’Azerbaïdjan, l’Arménie et l’est de la Turquie avant de retrouver des terres grecques.
Des mois de souffrance face aux éléments et aux forces ennemies qui les assaillirent sans discontinuer.

L’avis d’Eumène :

L’Anabase de Xénophon est ici revisitée par Valerio Massimo Manfredi. Une Anabase vue au travers des yeux d’une femme, point de vue rare dans les romans historiques sur l’antiquité (quoique déjà vu dans des romans comme « The last Amazon » de Steven Pressfield).
Manfredi est un spécialiste de Xénophon et de l’Anabase, ayant même parcouru à pied une partie du trajet de l’armée dans le cadre de recherches archéologiques, et cela se sent dans ses descriptions.
Le roman est bon, même si parfois trop près du texte original de Xénophon, notre principale source sur ce périple mais aussi un acteur majeur de cette aventure et le héros de ce livre.
Au final donc une lecture honnête mais sans surprises réelles et n’ayant pas le souffle épique que peut prendre parfois « 10000 au coeur de l’Empire », version Fantasy du même récit.

Note finale :

07/10

Ils en parlent aussi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s