Adrian Goldsworthy – Beat the Drum Slowly

Auteur :

Adrian Goldsworthy

Titre :
Beat the Dream Slowly
2011, 325 pages

Cycle :
Hamish Williams (vol. 2)

L’histoire en bref :
On retrouve ici le 106ème régiment d’infanterie britanique prit au coeur de la guerre qui oppose l’Empire au petit corse.
Mais la campagne, mal préparée et ne pouvant compter sur les forces espagnoles, a prit un mauvais tournant : il faut faire retraite vers les ports de Galice.
Une retraite est toujours une opération délicate et bien vite l’armée perd hommes et discipline tandis que les forces napoléoniennes sous le commandement du maréchal Soult ne cesse de harceller l’arrière garde.
Dans ce contexte le 106ème régiment est au coeur de l’action, occupant la place d’honneur dans la division de l’arrière garde en raison de ses victoires lors de la campagne du Portugal.
Le régiment survivra-t-il à l’expérience ?

L’avis d’Eumène :
On retrouve ici la plume de l’historien britanique, toujours aussi classique mais efficace.
Certes les reboudissements sont souvent classiques, il n’y a pas vraiment de surprise dans le récit, mais il n’en reste pas moins d’honnête facture.
On apprécie aussi le sous-scénario impliquant le jeune Williams, qui permet à l’auteur de conserver dans ce cadre tout militaire l’aspect relations sociales de l’époque.
Au final donc un lecture agréable même si pas forcément mémorable.

Note finale :

07/10

Ils en parlent aussi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s