Pierre Pevel – Les lames du Cardinal – Trilogie intégrale

Auteur :

Pierre Pevel

Titre :

Les lames du Cardinal – Trilogie intégrale

(Les lames du Cardinal – L’Alchimiste des Ombres – Le Dragon des Arcanes)

Cycle :

Les lames du Cardinal

L’histoire en bref :

Conduits par le capitaine La Fargue, ils sont un groupe exceptionnel qui n’a qu’un seul objectif : servir la France. Pour se faire ils se sont mis au service de son premier serviteur, Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu : ils sont devenus ses lames. Mais depuis une certaine trahison lors du siège de La Rochelle, ils ne sont plus que l’ombre d’eux-même. Séparés, partis suivre leurs voies en toute indépendance, ils ne se voient plus et ne se parlent plus, jusqu’à ce que le devoir les réunisse une nouvelle fois.

Car le Cardinal a besoin d’eux pour un service très spécial, une de ces missions où l’on risque de croiser des Dragons ou leurs agents de la Griffe Noire, une mission où l’esprit aura autant sa place que l’habileté aux armes. Plus braves que d’Artagnan, plus forts que Portos, plus rusés qu’Aramis, plus nobles qu’Athos, voici La Fargue et ses compagnons.

L’avis d’Eumène :

J’avoue que j’étais dubitatif au moment d’entamer ma lecture. Si j’avais apprécié l’autre trilogie de l’auteur, je n’étais pas certain de sa capacité à porter « dans le monde réel » un univers de fantasy. Et si ces craintes se sont révélées partiellement fondées, il ne reste pas moins que ce fut une excellente lecture.

En fait mon problème vient sans doute du fait que j’avais vu ce récit classé comme uchronie, alors qu’à vrai dire cela ne doit être à mon sens vu que comme une fantaisie de fantasy, plus proche du récent film « The three musqueteers » avec ses dirigeables et ses mousquetoninja que de la série de romans « 1632 » d’Eric Flint.

En effet l’idée même que la société humaine aurait donné naissance à la situation géopolitique décrite dans un monde où les dragons et leurs agents pratiques maints actes criminels n’est tout simplement pas plausible, et ce fait m’a poursuivi tout au long de ma lecture.

Mais si l’on fait abstraction de ce fait, on se retrouve dans un récit bien construit, même si l’on pourra lui faire les mêmes reproches que pour la trilogie de Wielstadt : j’écrivais en effet que

… le lecteur plus adulte préferera sans doute la lecture d’un roman comme le somptueux “Gagner la Guerre” de Jaworski.
On pourrait regretter que la lecture en suivi des trois texte mette trop en lumière certaines reprises, rendent lourdes par la répétition certaines expressions, mais il serait injuste d’en tenir rigueur à l’auteur.
Après tout ces trois ouvrages ont été publiés avec un certain délais entre eux qui fait que ces éléments étaient si pas nécessaires, du moins pertinents.

Mais on notera tout de même que cette trilogie ci est beaucoup sombre que la première et que les remarques sur la préférence d’un lectorat plus jeune sont ici bien moins pertinentes.

Bref une bonne lecture que l’on saura recommander à tous !

Note finale :

8/10

Ils en parlent aussi 

Dans le carnet de Sipho

Polar addict

Les lubbies de Noryane

Axl’Mag’

– Daidin : premier romandeuxième roman,  troisième roman

N.B.

Challenge Magie et Sorcellerie

Publicités

4 réflexions sur “Pierre Pevel – Les lames du Cardinal – Trilogie intégrale

  1. Ah, je suis toujours contente quand je lis des avis positifs sur les Lames du Cardinal 🙂 Et comme à chaque fois, ça me donne envie de relire tout de suite cette trilogie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s