Tom Knox – The Babylon Rite

Auteur :

Tom Knox

Titre :

The Babylon Rite

2012, 464 pages

Cycle :

/

L’histoire en bref :

Lorsque le journaliste Adam Blackwood se rend à la chapelle de Rosslyn pour un dernier article consacré à la folie entourant les lieux depuis la publication du Da Vinci Code, il pense surtout à ce qu’il fera après cet article, à la recherche d’un nouvel emploi qu’il va devoir entamer, à son futur… Mais son destin est peut-être déjà écrit : le suicide sous ses yeux d’un spécialiste renommé de l’histoire des Templiers va en effet le plonger au coeur de l’aventure.

Pendant ce temps un inspecteur londonien est confronté à une série de morts horribles, les corps horriblement mutilés de riches jeunes gens habitant les meilleurs quartiers de la ville.

De l’autre côté du monde, dans le nord du Pérou, une anthropologue accompagne une équipe de fouille à la recherche des secrets de la civilisation Moche, une culture extrêmement violente aux goûts artistiques macabres…

Entre ces trois lieux, entre ces trois groupes de personnes, un lien existe. Mais le découvriront-ils à temps ?

L’avis d’Eumène :

« Ouvrir un roman de Tom Knox n’est pas sans danger pour le lecteur. Il est en effet le seul auteur à avoir réussi à me rendre physiquement mal à l’aise à la lecture de ses descriptions morbides. Ses intrigues, toujours complexes, melent l’histoire et le présent et des fils séparés qui finissent par s’unir pour faire apparaître au final une tapisserie riche mais sombre. » écrivais-je il y a quelques mois à l’issue de ma lecture de « Bible of the Dead« .

Cela reste vrai pour qui ose affronter « The Babylon Rite », un roman mettant en scène une violence effroyable, un roman dans lequel l’auteur n’hésite pas à décrire de manière particulièrement graphique les pires formes de torture. Mais ces descriptions s’insèrent toujours dans le cadre d’un récit intelligent, souvent bien plus riche que ce que l’on a l’habitude de lire dans ce genre de récits.

Et je dois reconnaître que les qualités de ce roman sont apparues de manière d’autant plus éclatantes que cette lecture se fit en parallèle avec celle de « The Devil’s elixir » de Raymond Khoury, qui parle lui aussi de narcotrafiquants et de drogues utilisées par les anciennes civilisations pré-colombiennes… Sauf que Knox a réussi à donner de l’ampleur au sujet, à en faire quelque chose qui dépasse le simple roman d’aventure. Et à en faire une très bonne lecture !

Note finale :

8/10

Publicités

Une réflexion sur “Tom Knox – The Babylon Rite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s