News en vrac, vrac de news

Bonjour à tous,

Je dois faire mon mea culpa, je lis beaucoup de livres ces derniers temps mais ne publie pas beaucoup de reviews, alors même que c’est l’objectif même de ces pages. Bien sur mes deux semaines en Bulgarie (dont vous trouverez le compte rendu sur mon blog voyages) a prit une bonne partie de mon temps, mais ce n’est pas une raison. Mea culpa donc !

Seront prochainement critiqués :

– Angels of Vengeance de John Birmingham
– The Sword of Damascus de Richard Blake
– Night Trap de Gordon Kent
– Choosers of the Slain et Sea Strike de James Cobb
– Reaper’s Gale de Steven Erickson (que j’aurais l’occasion de croiser la semaine prochaine, je reviens là dessus dans un instant)
– Le déchronologue de Stephane Beauverger
– Littérature fantastique : Belgique, terre de l’étrange vol. 3 (cela comptera pour mon challenge consacré à la littérature belge)

Notons aussi que j’ai récemment fait l’acquisition de quelques volumes présents sur ma liste de souhaits ou découverts au hasard des rayons, notamment :

– The other log of Phileas Fogg, de Philip José Farmer
– The Leopard Sword de Anthony Riches, quatrième volume dans sa série consacrée à Marcus Valerius Aquila
– The Columbus Affair de Steve Berry, un volume qui semble ne pas s’inscrire dans sa collection consacrée à Cotton Malone
– 1984, de Georges Orwell, déjà lu par le passé mais absent de mes rayonnages

J’ai aussi acquis courant avril une série de vieux techno-thrillers, certains que j’avais du revendre au début des années 2000 et d’autres que je me suis finalement décidé à acquérir sur le web en occasion, un choix que je n’apprécie guère mais qui est parfois la seule solution possible… Outre les Gordon Kent et James Cobb déjà mentionnés, je me suis donc fait livrer Peacemaker de Gordon Kent ainsi que Vortex, Day of Wrath et Red Phoenix de Larry Bond. Bref que du bon vieux techno-thriller comme on en fait plus… (surtout les Gordon Kent, romans écris par un tandem père et fils issus de l’US Navy et dont le fils a désormais pris la plume sous son vrai nom, Christian Cameron, dont vous savez déjà que je l’apprécie beaucoup pour ses romans historiques situés à l’époque grecque antique…).

Enfin, dernière actualité de ce billet, je serais présent au colloque « Antiquité Greco-Romaine aux sources de l’imaginaire contemporain » dont le programme peut être consulté en ligne. Je devrais bien m’amuser fin de la semaine prochaine et vous ferais évidemment part de mes impressions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s