James Cobb – Choosers of the Slain

Auteur :

James Cobb

Titre :
Choosers of the Slain

1996, 406 pages

Cycle :
Amanda Lee Garett (vol. 1)

L’histoire en bref :
Amanda Lee Garett, US Navy, capitaine de l’USS Cunningham. Un navire exceptionnel, le premier de son genre, furtif comme un bombardier de dernière génération, armé comme un cuirassé d’antan, une arme offensive dotée de technologies novatrice. Et commandé par une femme. Une femme qui va désormais devoir prouver que son sexe peut conduire des hommes à la mort, qui va devoir aussi prouver que le concept sur lequel le Cunningham a été bâti est valable.

Dans l’Atlantique sud, les forces argentines ont envahi plusieurs postes britanniques de l’Antarctique, et le Cunningham est le seul navire à même d’intervenir pour empêcher la capture du continent par les ambitieux généraux de Buenos Aires. Seule face à un adversaire puissant, aux commandes d’un navire jamais testé au combat, Amanda Garett est le capitaine, seule maîtresse à bord après Dieu…

L’avis d’Eumène :
Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire ce vieux roman, que je n’avais jamais trouvé en librairie (que ce soit en anglais ou en français). J’ai donc finalement décidé de l’acquérir via Amazon, en seconde main, deux décisions que je n’apprécie guère mais que je n’ai pas eu à regretter. Certes le roman n’est pas de la qualité d’un Clancy, d’un Bond ou d’un Robinson, mais il reste assez intéressant que pour ne pas lasser. Au contraire, il se lit d’une traite, en deux temps trois mouvements, emportant le lecteur par le rythme de son action.

Alors certes les personnages ne sont pas décrits en profondeur et les choses tournent plus autour de l’action que de la psychologie, mais cela reste néanmoins un bon roman qui a surtout la particularité de faire d’une femme son héroïne, ce qui est très rare dans le genre du Techno-Thriller.

Note finale :

08/10

Ils en parlent aussi :

Publicités

6 réflexions sur “James Cobb – Choosers of the Slain

  1. Je ne connait pas cette série. L’auteur s’est il inspiré du concept de l’arsenal ship – frappeur en français – bourrés de missiles ave un équipage réduite ou des premieres ébauches de la classe Zumwallt avec ses canons électromagnétiques envoyant des obus de 155 mm a cent milles marins ?

    1. Bonjour,

      Le design est clairement inspiré des Zumwalt, mais sans canon électromagnétique ou à très longue distance. Le coeur de la machine est plutôt son système de furtivité, et la capacité de frappe que lui confèrent deux SRAH-66 Sea Comanche… Il est à noter que dans la suite de la série l’héroïne se retrouvera également aux commandes d’un amphibie doté d’un lot de LCAC furtifs et armés (Mission Seafighter). Par contre je ne sais plus (l’ayant lu au début des années 2000…) s’il s’agissait d’un Wasp ou d’un San Antonio…

  2. Je viens de retrouve  »Mission Seafighter » dans une des armoires 🙂

    Elle dispose pour contrer un général nigérian ayant prit le contrôle de la Sierra Leone et du Liberia et ayant des vues sur la Guinée de 5 LCAC armées jusqu’au dent et d’une base flottante composé de 9 barges de 150 x 50 m inspiré des barges utilisé dans le golfe Persique par les forces spéciales US dans les années 80 :

    J’avais bien aimé se livre à l’époque car pour une fois, les américains devaient avoir recours au système D à cause de moyens très limités. Faire du napalm maison par exemple 🙂

  3. Hum je viens de regarder dans « Target Lock », le quatrième (et à ma connaissance dernier) volume de la série et c’est là qu’elle reçoit le commandement du USS Evans F. Carlson, un San Antonio modifié pour être plus furtif et équipé de ces LCAC modifiés… Là aussi les Américains doivent faire avec ce qu’ils ont pour affronter un super-pirate, et trouver de nouvelles ressources là où on ne s’y attend guère…

  4. Seafighter est le seul roman en français de la série… 😦 C’est pourquoi je n’avait pas  »percuté » au moment ou j’ai écrit mon premier commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s