Kevin J. Anderson – The Ashes of Worlds

Auteur :
Kevin J. Anderson

Titre :
The Ashes of worlds

2008, 684 pages

Cycle :

The Saga of Seven Suns (vol. 7)

L’histoire en bref :

Déchirée par une guerre civile entre d’une part une planète Terre dominée par un chancellier de plus en plus irrationnel et tyranique, et d’autre part une confédération spatiale dirigée par le Roi Peter, faisant face aux Faeros et aux insectes Klikiss, l’humanité est dans une très mauvaise passe.

Mais ce n’est rien face aux dangers qui menacent l’Empire Ildiran, dont le Mage-Empereur est détenu par le chancelier Wanceslas au moment même où sa planète principale est attaquée par les Faeros conduits par son frère devenu fou, Rusah. Et là où les humains, même isolés, sont capables d’affronter l’adversité, l’Empire ne peut que difficiellement supporter la perte de son souverain dont les pouvoirs psychiques unissent tous les membres de sa race.

Chez les Klikiss c’est une lutte plus sournoise qui se joue entre d’une part l’esprit animal des insectoides et d’autre part l’esprit humain d’un survivant qui n’a pas voulu abandonner son individualité au moment de son absorbtion par le Breedex.

C’est dans ce contexte que tous les acteurs de cette saga vont devoir prendre une dernière fois position afin d’assurer la survie même de leurs espèces respectives, devant se remettre en question et se découvrir des ressources insoupçonnées…

L’avis d’Eumène :

Je pourrais reprendre mot à mot l’avis que j’avais publié pour Metal Swarm, le sixième volume de cette série. En effet peu de choses ont changé entre ces deux volumes, cet ultime roman venant en fait conclure l’ensemble en rassemblant tous les fils du récit et en y ajoutant un happy end général détaillé sous forme d’une série de vignettes finales. Mais que d’efforts pour en arriver là… Cette Saga des Sept Soleils se devait de s’acheve par un fameux feu d’artifice, ce qui fut fait par le biais d’une série de combats spatiaux. Malheureusement ces derniers manquent au final d’énergie, n’arrivent pas à provoquer la surprise ou l’émerveillement… Un fin terne donc, à l’instar finallement d’une bonne partie de cette saga.

Note finale :

07/10

 

Publicités

3 réflexions sur “Kevin J. Anderson – The Ashes of Worlds

  1. Oups, post parti trop tôt. Les critiques sur le site d’Amazon ne m’ont pas convaincu d’acheter cette saga au prix du neuf. Si jamais je tombe dessus en occasion, peut être, mais mettre 120 € la dedans, cela ne semble pas être un bon investissement.

    1. Effectivement je ne suis pas sur que cela vaille la peine d’acheter cette série en grand format à prix neuf. Les titres semblent en tout cas fidèlement (trop littéralement ?) traduits, mais je n’ai pas la moindre idée de la qualité de la traduction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s