Pieter Aspe – Les masques de la nuit

Auteur :

Pieter Aspe

Titre :
Les masques de la nuit

2009, 366 pages

Cycle :
Commissaire Van In (Vol. 3)

L’histoire en bref :
Van In, commissaire adjoint connu pour son amour de la dive bouteille, son adjoint homo et sa compagne substitut du procureur, est à nouveau sur le pont. Cette fois c’est dans une banlieue huppée de la ville de Bruges que l’on a découvert un cadavre, un squelette plutôt… Mais lorsque le bulldozer découvre que la fermette en pleine rénovation était auparavant un bordel de luxe fréquenté par la bourgeoisie de la région, il comprend que son enquête va être corsée… Quand en plus il doit la mener sobre, régime de la paix conjugale oblige, et en compagnie d’une substitut enceinte jusqu’aux yeux et remplie de toutes les craintes que connaissent les mères en pareille situation, il sait qu’il va en baver…

L’avis d’Eumène :
Cette fois-ci Aspe à frappé fort côté scénario, surtout pour le final. La Belgique à peut-être connu des ballets roses auxquels participaient certains des plus grands noms de la politique, et l’époque à laquelle il écrivit ce roman (1997) bruissait de rumeurs à ce sujet (nous sommes alors en pleine période de l’affaire Dutroux), mais la presse n’a jamais fais mention de ministres abattus en plein tournage d’un snuff movie… Ceci étant, le roman reste dans la lignée des précédents, une honnête enquête policière dotée de personnages aux personnalités complexes, dont la psychologie peut directement influencer sur le cours des évènements. Bref, une fois encore un bon moment de délassement, un livre qui se dévore d’une traite…

Note finale :

07/10

Ils en parlent aussi :

Mon bonheur est dans la ville

La lettre du libraire

Cosy Corner

Legendi Tempus

Challenge : 

Challenge Littérature Belge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s