Euripide – Hécube

Auteur :

Euripide

Titre :

Hécube

2002, 130 pages (ed. Belles Lettres)

Cycle :

Guerre de Troie

L’histoire en bref :

La vieille reine Hécube, mère d’innombrables enfants, épouse de Priam aux cent fils et aux cent filles, est désormais captive, esclave de ces Grecs qui ont prit la cité de Troie aux murailles que l’on croyait imprenable. De ses enfants, seuls survivent son fils cadet, Polydore, et deux de ses filles, la vierge Polyxene et Cassandre, la prophétesse ignorée qui couche désormais dans la tente d’Agamemnon. Mais le sort va encore s’acharner sur elle et c’est en supliante qu’elle s’adressera à Agamemnon pour qu’il lui accorde au moins une vengeance contre l’un de ses tourmenteurs.

L’avis d’Eumène :

Une pièce moins connue, où la place du surnaturel est un peu plus importante et où la tragédie se fait un peu moins tragique pour laisser place à la colère et à la vengeance : ici la victime n’est plus passive, et elle n’est plus seule parmi les hommes, d’autres lui apporteront le concours de leurs bras pour lui permettre de faire payer Polymestor l’odieux. Une pièce moins facile à suivre, où la mise en scène jouait un rôle plus important pour faire avancer l’intrigue et où le texte annonce d’autres tragédies…

Bref une lecture un peu moins plaisante que celle de l’Ajax, mais néanmoins un des grands classiques de la littérature universelle.

Note finale :

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s