Kevin J. Anderson – The Ashes of Worlds

Auteur :
Kevin J. Anderson

Titre :
The Ashes of worlds

2008, 684 pages

Cycle :

The Saga of Seven Suns (vol. 7)

L’histoire en bref :

Déchirée par une guerre civile entre d’une part une planète Terre dominée par un chancellier de plus en plus irrationnel et tyranique, et d’autre part une confédération spatiale dirigée par le Roi Peter, faisant face aux Faeros et aux insectes Klikiss, l’humanité est dans une très mauvaise passe.

Mais ce n’est rien face aux dangers qui menacent l’Empire Ildiran, dont le Mage-Empereur est détenu par le chancelier Wanceslas au moment même où sa planète principale est attaquée par les Faeros conduits par son frère devenu fou, Rusah. Et là où les humains, même isolés, sont capables d’affronter l’adversité, l’Empire ne peut que difficiellement supporter la perte de son souverain dont les pouvoirs psychiques unissent tous les membres de sa race.

Chez les Klikiss c’est une lutte plus sournoise qui se joue entre d’une part l’esprit animal des insectoides et d’autre part l’esprit humain d’un survivant qui n’a pas voulu abandonner son individualité au moment de son absorbtion par le Breedex.

C’est dans ce contexte que tous les acteurs de cette saga vont devoir prendre une dernière fois position afin d’assurer la survie même de leurs espèces respectives, devant se remettre en question et se découvrir des ressources insoupçonnées…

L’avis d’Eumène :

Je pourrais reprendre mot à mot l’avis que j’avais publié pour Metal Swarm, le sixième volume de cette série. En effet peu de choses ont changé entre ces deux volumes, cet ultime roman venant en fait conclure l’ensemble en rassemblant tous les fils du récit et en y ajoutant un happy end général détaillé sous forme d’une série de vignettes finales. Mais que d’efforts pour en arriver là… Cette Saga des Sept Soleils se devait de s’acheve par un fameux feu d’artifice, ce qui fut fait par le biais d’une série de combats spatiaux. Malheureusement ces derniers manquent au final d’énergie, n’arrivent pas à provoquer la surprise ou l’émerveillement… Un fin terne donc, à l’instar finallement d’une bonne partie de cette saga.

Note finale :

07/10

 

Kevin J. Anderson – Metal Swarm

Auteur :
Kevin J. Anderson

Titre :
Metal Swarm

2007, 684 pages

Cycle :

The Saga of Seven Suns

L’histoire en bref :

L’univers essaye de retrouver la paix après la terrible guerre contre les Hydrogues, ces créatures élémentales issues des profondeurs des géantes gazeuses. L’Empire Ildirien a subit de lourdes pertes et est tiraillé par de vifs chamboulements intérieurs imposés par son nouveau maître, lequel a décidé d’adopter une politique de franchise et de repentir pour les mauvaises actions de ses prédécesseurs. L’Empire terrien, lui, se dissout au profit d’une nouvelle fédération, mais le Chancelier Wenceslas n’a pas encore abandonné l’idée de regrouper une nouvelle fois toute l’humanité sous son contrôle.

Une humanité qui comprend aussi des populations de colons confrontées au retour de la race insectoïde des Klikiss, que tous croyaient disparus, et de sa lutte contre les robots qu’elle avait engendré.

Au coeur de ces temps troublés, plusieurs individus semblent découvrir une nouvelle réalité surprenante, une preuve de l’unité du tout avec tout… Mais n’est-il pas dangereux d’ouvrir ainsi des portes vers le coeur des civilisations ?

L’avis d’Eumène :

J’ai repris après une longue période la lecture de cette série, dont il me reste encore un volume à découvrir. L’intrigue est parfois tirées un peu trop en longueur, mais l’auteur a su y apporter de nouveaux rebondissements. Cependant on voit bien la direction dans laquelle il veut nous emmener, son écriture n’étant pas toujours des plus subtiles… Un Space Opera digne de la catégorie, mais sans éléments vraiments exceptionnels qui le tirerait du lot des oeuvres moyennes que l’on lit et puis oublie…

Note finale :

07/10