Poul Anderson – La patrouille du temps

La Patrouille du tempsAuteur :

Poul Anderson

Titre :

Le patrouilleur du temps

2005, 286pages

Cycle :

La patrouille du temps (I)

L’histoire en bref :

Les Danelliens ont de la chance : ils sont une évolution pour ainsi dire ultime de l’humanité. Mais ils ont un problème, et un gros : n’importe qui au cours des siècles précédents pourrait les effacer de l’histoire. Alors pour faire face à ce genre de petits désagréments ils ont décidé de recourir aux services de nombreux individus aux cours des âges, des agents d’une patrouille temporelle dont le but est de préserver la trame historique ayant mené aux Danelliens.

Evidemment il n’est pas aisé de trouver de bonnes recrues à toutes les époques, le profil des candidats doit être le bon si l’on veut espérer qu’ils ne commettent pas d’erreurs ou, pire encore, de crimes temporels… Manse Everard semble être l’un de ces rares parfaits candidats… Mais est-ce réellement le cas ?

L’avis d’Eumène :

Une série de nouvelles qui fait partie d’un ensemble plus vaste dont j’avais, en réalité, déjà lu le volume 2… Ceci étant ces nouvelles, même si elles forment une trame historique permettant de suivre le développement du personnage principal, n’en restent pas moins indépendantes et cette lecture à contre-sens n’a eu aucun impact et n’a certainement pas gâché le plaisir que j’ai ressentit à lire les aventures de ce héros répondant aux canons d’une autre époque, ce qui le rend d’autant plus agréable : point ici d’éphèbe androgyne mais un homme, un vrai, qui n’hésite pas à plonger au coeur des ennuis pour aider ses amis, rencontrant parfois des difficultés imprévues et des complications clairement problématiques qu’il saura résoudre d’une façon adéquate…

Très bonne lecture donc, que je recommande à tous !

Note finale :

9/10

Challenge

Winter Time Travel saison 3

Ils en parlent aussi

Noosphère

Journal semi-littéraire

Le journal uchronique de Daidin

Charles Stross – Palimpseste

Auteur :

Charles Stross

Titre :

Palimpseste

2011, 158 pages

Cycle :

/

L’histoire en bref :

Faire carrière dans l’agence temporelle, aussi connue sous le nom d’Hégémonie, ce n’est pas une sinécure. En plus des missions de terrain où l’on risque à tout moment de prendre une balle ou pire, il y a aussi l’administration, la paperasse, les recherches en archives et puis, surtout, l’administration. Les pires dans ce domaine sont quand même les types des affaires internes, mais ceux de la bibliothèque sont pas mal non plus dans leur genre…

Cependant tout cela ne va pas arrêter l’agent Pierce, non, bien sur. Déjà parce que le job vient aussi avec pas mal d’avantages. Sauf qu’on essaye de le descendre, bien sur, mais cela non plus ne va pas l’arrêter… Sauf qu’on détruit la vie de famille qu’il s’est construit patiemment, bien sur, mais cela non plus ne va pas l’arrêter…

En fait il faudrait sans doute la fin des temps pour arrêter l’agent Pierce. Ou alors un palimpseste…

L’avis d’Eumène :

Très bonne nouvelle éditée en stand alone, Palimpseste est un savant mélange d’humour, de mystère et de paradoxes temporels qui ne laisse jamais le lecteur sur sa faim dans l’attente de quelque chose… Non, car le rythme, même entrecoupé de vignettes d’astrophysique par power-point, est rapide et les évènements ne cessent de se succéder. Le sujet de la réflexion générale de l’ouvrage est aussi intéressant, et le concept du palimpseste ne pouvait bien entendu que plaire à l’historien que je suis.

On retrouve dans ce texte tout ce qui fait la force de Stross et qui m’a fait adorer plusieurs de ses autres ouvrages, notamment son jouissif « Bureau des atrocités ».  Bref un vrai plaisir de lecture à recommander à tous les amateurs de voyage temporel et de S-F, d’autant plus qu’il se dévore en très peu de temps : deux trajets de tram et une pause de midi suffirent !

Note finale :

9/10

Challenge

/

Ils en parlent aussi

Poul Anderson – Le patrouilleur du temps

Auteur :

Poul Anderson

Titre :

Le patrouilleur du temps

2007, 375 pages

Cycle :

La patrouille du temps (II)

L’histoire en bref :

Une fois que le génie du voyage temporel s’est échappé de sa bouteille, il devient plus dangereux que les plus puissantes armes atomiques. Une distorsion temporelle est en effet des plus facile à organiser. C’est pour cette raison qu’est née la patrouille temporelle, dont Manse Everard est un agent chevronné.
Dans ce roman, trois nouvelles vont nous montrer qu’entre terroristes, hommes de science négligents et amants indiscrets, les voyageurs du temps sont de redoutables menaces pour le passé, le présent et le futur et ce quelle que soit l’époque…

L’avis d’Eumène :

Une chouette série de nouvelles par un des pères fondateurs du voyage temporel moderne, qui nous vois parcourir les rues de l’antique Tyr, les villages de ces barbares qui causèrent la chute de Rome et les allées parisiennes. A vrai dire j’ai préféré la première de ces trois histoires, plus dynamique, et trouve la troisième bien trop courte. Néanmoins la plume est de qualité et le talent de l’auteur majeur !

Note finale :

8/10

Challenge

/

Ils en parlent aussi

Le Cafard Cosmique
Sci-Fi Universe
Noosfère
Actu S-F

Eric Flint – 1632

Auteur :

Eric Flint

Titre :

1632

2000, 608 pages

Cycle :

Assiti Shards vol. 1

L’histoire en bref :

Un évènement cosmique a provoqué une rupture dans le continuum de l’univers. Heureusement les conséquences ont été assez légères pour l’humanité, seuls quelques milliers d’Américains vivant dans le petite ville de Grantville ainsi que l’ensemble de leurs biens disparaissant soudainement de la surface de la Terre… Grantville, une petite cité rurale vivant de sa mine de charbon et de sa centrale électrique, ainsi que de quelques commerces et industries légères.

Mais ces Américains ne sont pas morts ! Ils ont simplement… changé de lieu et de période, se retrouvant en plein cœur de l’Allemagne de l’an de grâce 1632, une période particulièrement agitée durant laquelle les armées d’Europe se livrent depuis plus d’une décennie une guerre sans pitié au nom de la religion et de la vanité des Princes.

Dans cet univers violent les déportés temporels vont devoir affronter l’hostilité de leurs voisins, surmonter le choc de la perte de leur environnement, faire face à un afflux de réfugiés et se trouver des alliés afin de survivre… Heureusement leurs technologies et le très important nombre de mineurs syndiqués vont leur permettre de se regrouper, de se structurer et de se protéger contre les premières menaces se présentant à leurs portes, leur donnant aussi le temps de se demander quoi faire de leurs connaissances et de leurs idées si modernes…

L’avis d’Eumène :

Le récit de Eric Flint est intéressant en ce sens qu’il prend un thème relativement classique (le voyage dans le temps) et le développe de manière soignée et innovante. D’abord parce que c’est tout un groupe avec son industrie et une partie de ses ressources technologiques qu’il transporte ainsi dans le passé, mais aussi parce qu’il a décidé, par le choix de ses personnages, de s’attaquer avant tout au côté politique des choses. Si certes les personnages ont tendance à être un peu trop « parfaits », il n’en reste pas moins que leurs parcours respectifs permettent d’explorer différentes voies et de mieux faire découvrir cette Allemagne de 1632…

Note finale :

8/10

Ils en parlent aussi :

Daidin