Commissaire Van In

Les enquêtes du commissaire Van In, par Pieter Aspe

Résumé général :

Les polars et la Belgique c’est évidemment une longue histoire. Est-ce la brume, la bruine et le ciel bas qui inspirent les génies du crime ? En tout cas le nom de Simenon n’est pas le seul à trôner au sommet du panthéon du crime, et la tendance littéraire est d’ailleurs également suivie du côté cinématographique, surtout en Flandre d’ailleurs, d’où nous viens Pieter Aspe.

Son personnage du commissaire Van In, flic à l’ancienne arrivé au service du public à une époque où la guerre des polices était toujours une réalité et venu dans les librairies avant l’affaire Dutroux, est un de ces personnages classique du genre, désabusé, qui picole trop et qui porte un regard cynique sur le monde, en particulier sur les élites.

Ce regard va encore s’aiguiser dans les années qui suivront le premier roman, alors que le personnage tombe amoureux et que la Belgique s’enfonce dans une grave crise de confiance dans ses institutions.

Finalement les aventures de Van In c’est un peu un regard cru porté sur l’histoire récente du pays, mais pas que. Car ces romans empruntent aussi à la tradition du réalisme social avec ses portraits sans concession de personnages qui ne sont pas tous beaux, qui ne sont pas tous intelligents, qui ne sont pas tous honnêtes. Mais il y a aussi un petit côté Midsommer Murder’s en plus sombre, avec ces meurtres qui se multiplient dans un paysage qui n’a pas le charme de la campagne britannique.

Le paysage c’est aussi un peu un personnage en soit dans ces romans, avec bien sur au centre la ville de Bruges, avec son image si particulière de canaux embrumés parcourus par les touristes, sa réputation de ville bourgeoise et en même temps son héritage littéraire qui faisait d’elle un temps une ville morte. Mais au-delà des limites de la vieille ville ce sont aussi les stations balnéaires de la côte qui cachent derrière les façades de leurs villas ou dans les appartements du front de mer des secrets inavouables.

Les romans se lisent vite, facilement, offrant une petite soirée ou un long trajet en train de détente, mais on ne leur en demande pas plus !

 

Les titres de la série :

En gras les titres disponibles dans ma bibliothèque, avec les liens vers les éventuels compte rendu de lecture :

  1. Le carré de la vengeance, 2008 (1995)
  2. Chaos sur Bruges, 2008 (1996)
  3. Les masques de la nuit, 2009 (1997)
  4. La quatrième forme de Satan, 2009 (1998)
  5. Le collectionneur d’armes, 2009 (1999)
  6. De sang royal, 2010 (2000)
  7. La mort à marée basse, 2010 (2000)
  8. Le tableau volé, 2011 (2001)
  9. Pièce détachée, 2011 (2001)
  10. Coup de pub, 2012 (2002)
  11. Le message du pendu, 2012 (2002)
  12. L’affaire du tarot, 2013 (2003)
  13. 13, 2013 (2003)
  14. Dernier tango à Bruges, 2014 (2004)
  15. La femme tatouée, 2014 (2004)
  16. Faites vos jeux, 2015 (2005)
Publicités