Daniel Keyes – Des fleurs pour Algernon

Auteur :

Daniel Keyes

Titre :

Des fleurs pour Algernon (édition augmentée)

1966, 543 pages

Cycle :

/

L’histoire en bref :

Charlie est bête, ou plutôt il est mentalement déficient. Arriéré, mais pas mongolien. Il peut même effectuer des tâches de base dans la boulangerie du père de son ami, mais rien de compliqué. Malgré les cours il a du mal à lire, et du mal à écrire. Il voit tout à travers un brouillard qui déforme la réalité des faits. Puis arrivent des scientifiques qui se proposent de lui permettre d’apprendre. Apprendre, c’est là ce que veut Charlie, c’est ce que Melle Alice l’aide à faire. Alors si les scientifiques peuvent l’aider en échange d’un service, il va faire tout ce qu’il pourra pour leur rendre service.

Et les scientifiques vont réussir, au delà de toutes leurs espérances. La vie et le regard de Charlie sont désormais incroyablement différents. Là où il était plus bête que la souris de laboratoire Algernon, il devient plus brillant que tous les professeurs d’université réunis. Là où il était victime des moqueries et de la bêtise des hommes, il devient victime de leur haine et de leur jalousie. Jusqu’à ce qu’il découvre que les facultés d’Algernon déclinent progressivement, jusqu’à ce qu’il se mette à craindre que ses propres facultés ne suivent le même train. Alors là Charlie, pour la première fois, va comprendre ce qu’est vraiment la peur…

L’avis d’Eumène :

Un roman remarquable, un des plus poignants que j’aie lu depuis très longtemps. Et pas seulement parce que la thématique me touche de près à titre personnel. Simplement, ce récit est très bien construit, et aborde une foule de thématiques d’une façon sensible qui n’aurait sans doute pas été possible après mai 68, où on aurait mit plus de cul et moins d’intelligence dans l’intrigue. Une véritable grande oeuvre littéraire comme beaucoup ne s’attendent pas à en trouver dans les littératures de SFFF, et aussi une ode à la tolérance que chacun devrait lire afin de se questionner au plus profond  de lui-même.

Note finale :

10/10

Ils en parlent aussi

Psychovisions.net

La lynx

Scientashic

Publicités

5 réflexions sur “Daniel Keyes – Des fleurs pour Algernon

  1. Effectivement, ce livre est terriblement touchant, et reste en mémoire un sacré bout de temps. C’est le genre de livre à faire découvrir à tout le monde, et pas seulement aux amateurs de littérature de l’imaginaire.

    1. J’ai apprécié la thématique du bouquin, comme toute les idées qui s’y trouvent d’ailleurs. Par contre la concrétisation de ces idées ne m’a pas vraiment touché. Le style de l’auteur est trop froid pour bien retranscrire les émotions je trouve (enfin, tu as peut-être lu l’article que je lui ai consacré: http://scientashic.wordpress.com/2012/08/24/des-fleurs-pour-algernon/ )

      D’accord avec Olya, le livre est étiqueté SF mais peut être lu sans peine par tout le monde.

      Tiens je l’ai aussi pris chez « J’ai lu », mais je n’avais pas vu l’édition augmentée. Qu’est-ce qu’il y a en plus?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s